4 bonnes pratiques pour développer le sentiment d’appartenance de vos collaborateurs

Tout comme l’environnement ou les conditions de travail, le sentiment d’appartenance représente un facteur d’épanouissement au travail. Voici notre petit guide de bonnes pratiques pour le renforcer.

4 bonnes pratiques pour développer le sentiment d’appartenance de vos collaborateurs 

Dans un contexte où les attentes des salariés sont en constante évolution, cultiver le sentiment d’appartenance est un levier de performance pour une entreprise. Et ce d’autant plus avec le phénomène de travail à distance qui s’installe. Pourquoi ? Et par où commencer pour le développer ? Voici les principaux ingrédients.

Qu’est-ce que le sentiment d’appartenance ? Et pourquoi est-il important pour une entreprise ?

Commençons par une petite définition pour y voir plus clair. Le sentiment d’appartenance est le fait de se sentir intégré, d’être pris en compte, de contribuer à quelque chose, de faire partie d’un groupe. Selon la fameuse pyramide de Maslow, c’est l’un de nos besoins fondamentaux pour se sentir épanoui. Et c’est tout aussi valable dans le monde du travail. C’est ce qui va lier l’entreprise et le collaborateur. D’ailleurs selon une étude Mazars et Opinion Way, 92% des générations Z estiment qu’il est du rôle de l’entreprise de s’assurer du bien-être des salariés. 

Cette fierté d’appartenir à une certaine structure va être un moteur d’engagement, de productivité et de fidélisation. En effet, une personne qui se sent appartenir à une entreprise aura envie de s’investir et n’aura pas peur d’exprimer ses idées. Ce qui aura un impact direct sur le turn-over et l’absentéisme

D’un point de vue extérieur, une entreprise avec un véritable sentiment d’appartenance est un vrai plus pour attirer de nouveaux talents et développer la marque employeur

4 leviers d’actions à mettre en place pour cultiver le sentiment d’appartenance


1 - Le rôle de l’équipe dirigeante pour proposer une vision claire

Le sentiment d’appartenance dépend de l’équipe dirigeante et de sa capacité à montrer l’objectif commun à atteindre. Une vision claire et précise permet à chaque collaborateur de se projeter, de se sentir impliqué et d’être rassuré. En tant qu’employeur, informer régulièrement vos salariés est donc clé pour répondre à une quête de sens de plus en plus forte, notamment chez les jeunes générations.

2 - L’importance d’une relation de confiance et de bienveillance entre collaborateurs et managers 

Confiance, considération et reconnaissance sont le terreau pour développer le sentiment d’appartenance. En tant qu’employeur, encourager et reconnaître les efforts de chacun est donc important. Plus votre management sera bienveillant, plus vos salariés pourront se sentir utiles à la tâche collective et seront donc plus volontaires. Cela peut aussi passer par la mise en place de réunions régulières pour fixer les objectifs ensemble et que chacun comprenne bien son rôle. Autre outil utile : les formations. En leur en proposant, vous montrez que vous investissez dans leur avenir professionnel tout en développant de nouvelles compétences au sein de l’entreprise. D’une pierre deux coups.
Enfin, pour montrer que leur opinion compte dans les décisions, vous pouvez mettre en place des sondages et demander régulièrement leurs avis.

Bon à savoir : cette relation de bienveillance est aussi importante entre collègues pour fédérer vos équipes. Organiser des repas d’équipes réguliers ou autres activités ensemble peut être une bonne idée. 

3 - Le développement d’une culture d’entreprise


Faire partie d’un groupe de personnes partageant les mêmes valeurs est très épanouissant pour un individu. Il peut se sentir fier d’en faire partie
. C’est pour cela que les valeurs de votre entreprise doivent être clairement déterminées et communiquées. La culture d’entreprise c’est justement l’ensemble des éléments qui permettent de définir le fonctionnement (image, valeurs, méthodes de travail) d’une entreprise par rapport à ses concurrents. C’est donc un bon moyen pour permettre à vos salariés de devenir des ambassadeurs de votre organisation, d’attirer de nouveaux talents et de les fidéliser sur le long terme.

4 - L’importance de l’intégration


Le sentiment d’appartenance se construit au fur et à mesure mais une intégration réussie est une nécessité pour poser les bases de ce sentiment. C’est un moment clef dans le parcours d’un collaborateur mais aussi pour votre marque employeur. D’ailleurs, selon une étude Cadremploi de 2019, 65% de cadres déclarent avoir démissionné pour cause de mauvaise intégration. Une entreprise qui offre une expérience bienveillante dès les premiers jours inspire et donne confiance à ses équipes. Kit de bienvenue, pot d’arrivée, attribution d’un référent… Pour vous donner quelques idées, vous pouvez lire nos 7 pratiques pour intégrer au mieux vos salariés dans notre article dédié

Restez au courant des dernières actualités !

Inscription confirmée!
Merci de saisir un email valide.
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.