Recrutement et fidélisation : comment repenser ces stratégies ?

Télétravail, incertitudes en l’avenir, risques psycho-sociaux… L’année 2021 n’a pas été de tout repos pour les professionnels RH. On vous partage les tendances RH incontournables et des clefs pour passer à l’action.

Recrutement et fidélisation : comment repenser ces stratégies ?

2020 et 2021 ont été intenses pour les métiers RH. Avec la crise sanitaire, les modes de travail ont été bouleversés et les attentes des salariés également. Alors comment s’adapter et repenser vos stratégies de recrutement et fidélisation ? Coup d'œil sur les grandes tendances et des clefs pour y répondre.

Quelles tendances ?

Tout ce que l’on croyait provisoire en 2021, va devenir une normalité en 2022” explique Alexandre Stourbe, directeur général du lab RH. “Les RH sont confrontées à une guerre des talents, qui existait déjà mais que la crise sanitaire a amplifiée et accélérée" poursuit Thomas Chardin, dirigeant fondateur de Parlons RH.

Plus concrètement, cette guerre des talents prend 3 formes principales selon les experts : 

  • L’attractivité. De nombreux secteurs sont touchés par une difficulté à recruter. C’est le cas par exemple de la restauration, de la santé ou encore du BTP.
  • La fidélisation. Le turn-over a doublé en 20 ans en France. 
  • L’engagement. “Cela se traduit de deux manières : par de l’absentéisme moral et de l’absentéisme physique. Aujourd’hui, l’absentéisme physique représente 21 jours en moyenne par an et par salarié. C’est-à-dire presque 1 mois d’absence. Ce qui représente un impact social, économique et organisationnel énorme” précise Thomas Chardin.

L’ensemble de la “guerre des talents” a été évaluée à 14 310 euros par an par salarié selon une enquête Apicil Mozart Consulting sur le bien-être au travail. Pour éviter tous ces impacts négatifs, repenser l’expérience collaborateur apparaît donc comme une nécessité. 


Comment s’adapter aux enjeux actuels ?


1 - En libérant du temps à la fonction RH

Pour Thomas Chardin, “la clef est de libérer du temps à la fonction RH pour qu’elle se recentre sur son métier, sur le sens et sur les valeurs de l’entreprise afin de trouver un meilleur équilibre. Il faut se servir de la technologie et de la digitalisation comme des moyens pour faire gagner du temps sur certaines tâches.


La bonne nouvelle ? De plus en plus de jeunes pousses ont vu le jour pour faciliter le quotidien des RH. C’est d’ailleurs ce que souligne Alexandre Stourbe lorsqu’il regarde de plus près les secteurs des start-ups faisant partie du Lab RH : “24,2% sont dans la formation, 18,2% dans le recrutement et 14,5% dans la gestion prévisionnelle des compétences, ce qui montre bien que c’est un sujet d’actualité dont il faut s’emparer.” 

ATS (Applicant Tracking System) pour gérer vos candidatures, logiciels de matching des CV, logiciels de paie, de SIRH… Une panoplie de nouveaux outils sont à votre disposition pour répondre à vos besoins RH. Par exemple, du côté de chez Nesspay, nous proposons une solution en un clic pour simplifier les transactions entre entreprise et collaborateurs. Des acomptes aux notes de frais, vous fixez les règles du versement, vos collaborateurs sont payés ou remboursés en un clic. Notre outil “clef en main” s’intègre dans vos solutions de paie, sans rien faire bouger. Idéal pour éviter les erreurs liées au manuel.

2 - En répondant aux besoins de flexibilité et d’équilibre des temps de vie

Les salariés valorisent de plus en plus les nouvelles organisations de travail et la flexibilité à la fois horaire et physique. C’est d’ailleurs ce que montrent les chiffres concernant les Générations Y et Z : effectivement, 73% de la génération Z et 79% de la génération Y souhaitent que l’entreprise les laisse organiser leurs horaires de travail.

Voici 3 exemples sur le sujet pour vous donner quelques idées : 

  • La semaine de 4 jours comme l’a fait l’entreprise Welcome to the Jungle,
  • Ou encore, l’exemple du parlement portugais dont la nouvelle loi interdit aux entreprises de solliciter les salariés par email, messagerie ou téléphone en dehors des heures contractuelles de travail.
  • On peut également citer l’entreprise Anikop qui a décidé de mettre en place des congés illimités et de ne plus avoir d’horaires fixes afin de s’affranchir du présentéisme. 

3 - En développant le sentiment d’appartenance et donc votre marque employeur

Faire partie d’un groupe de personnes partageant les mêmes valeurs est très épanouissant pour un individu. Là aussi, l’étude de Mazars et Opinion Way vient confirmer grande tendance, notamment chez les jeunes générations : ‍après la rémunération, c’est l’ambiance au travail et les échanges avec les collègues (56% pour la génération Z et 57% pour la génération Y) qui semblent primordiales, avant même l’intérêt du poste.

Mettre en place des moments plus informels permet à votre équipe de se découvrir sous d’autres facettes. Et ce d’autant plus que le télétravail rythme désormais nos vies. Ces moments de “fête” viennent renforcer la confiance et le sentiment d’appartenance d’une équipe. 

Autre astuce à garder en tête : pour vos collaborateurs qui n’ont pas pu bénéficier d’un “onboarding” en physique lors des derniers confinements, les “reonboarder” peut être une bonne idée pour les garder motivés. Vous pouvez par exemple programmer de nouveaux séminaires ou événements ou encore leur “attribuer un référent.” On vous partage nos conseils sur le sujet dans notre article dédié

Culture d’entreprise, valeurs et ambiance vont donner du sens à l’entreprise et avoir un impact sur votre marque employeur. Derrière ces notions, c’est un vrai changement de posture de la part des entreprises qui s’opère : ce n’est plus seulement un emploi qui est proposé mais une vraie expérience de travail. Le développement de “l’inbound recruiting” en est d’ailleurs la conséquence. L’idée ? Faire connaître sa société, ses valeurs et ses forces, pour recruter des talents qualifiés, en s’appuyant sur une stratégie de contenus (par exemple via des articles de blogs). L’enjeu étant de nouer une relation continue avec les futurs candidats.


Dernier conseil pour la route : pour vous adapter en continu aux enjeux actuels, rien de mieux que de demander régulièrement des retours de la part de vos salariés et d’instaurer des espaces d’échanges. 

Restez au courant des dernières actualités !

Inscription confirmée!
Merci de saisir un email valide.
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.