Faire un audit de la marque employeur

Savez-vous ce que l’on dit sur votre entreprise ? Évaluez votre réputation en ligne avec un audit de la marque employeur. Suivez les étapes, pas à pas.

Faire un audit de la marque employeur

La marque employeur est un concept clé du marketing RH. Dans un contexte de pénurie des talents et de “grande démission”, il est indispensable pour les entreprises de soigner leur image. Selon une étude*, 85% des candidats se renseignent sur la marque employeur avant de postuler. Une statistique qui illustre l’importance pour les entreprises de se préoccuper de leur réputation en ligne ! Mais comment analyser votre marque employeur ? Et comment savoir ce que les candidats et vos collaborateurs pensent réellement de votre entreprise ? Nous avons résumé pour vous toutes les étapes pour faire un audit de la marque employeur.

*Enquête RégionsJob : le recrutement et la recherche d’emploi en 2018.


Qu’est-ce qu’un audit de la marque employeur ?

L’audit de la marque employeur permet d’avoir un aperçu à l’instant T de la réputation d’une entreprise en tant qu’employeur.
En d’autres termes, il s’agit d’un examen complet de la perception d’un employeur par les parties prenantes externes et internes.
Bon à savoir : une marque employeur forte n’est pas seulement bénéfique pour le recrutement, c’est aussi un atout pour améliorer l’expérience collaborateur et fidéliser les salariés.


7 étapes pour faire un audit de la marque employeur

1. Identifier les raisons de la démarche d’audit de la marque employeur

Avant de vous lancer dans le vif du sujet, prenez un temps de réflexion. 

Pourquoi souhaitez-vous faire un audit de la marque employeur ? Qu’est-ce qui est à l’initiative de cette démarche ?

Les raisons sont propres à votre organisation et peuvent être multiples, par exemple : 

  • des avis négatifs sur internet ;
  • des difficultés de recrutement ;
  • un fort taux de turnover des salariés, etc.

Cette étape est utile pour définir les futurs objectifs de votre marque employeur.


2. Déterminer les finalités de l’audit de la marque employeur

Dressez une liste d'enseignements potentiels que vous souhaitez obtenir de votre audit de la marque employeur. Vous pourrez les utiliser comme feuille de route pour conduire ce processus.


3. Répertorier les éléments de la marque employeur à auditer

Créez une liste des éléments à analyser dans le cadre de votre audit de la marque employeur. Il s’agit d’avoir une vision à 360° de l’image de la marque employeur avec un diagnostic interne et externe.
Le diagnostic externe consiste à faire un état des lieux de tout ce qui se dit sur l'entreprise. Penchez-vous sur : 


  • Les réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook, Twitter, etc.).
  • Les sites d'évaluation des entreprises (Glassdoor, ChooseMyCompany, Google My Business, etc.).
  • Les forums, blogs et autres plateformes d’échanges.
  • Les échanges avec des parties prenantes externes, comme les agences de recrutement et d’intérim.


Le diagnostic interne permet d’avoir une image précise de la pertinence des processus et outils utilisés par l’entreprise. 
Les processus :


  • le processus de recrutement ;
  • l'onboarding des salariés ;
  • la qualité de vie au travail (QVT) ;
  • les entretiens annuels d'évaluation ;
  • la politique de flexibilité du travail.


Les outils :


  • le site carrière ;
  • Les réseaux sociaux internes ;
  • les solutions digitales RH, comme NessPay ;
  • l’intranet, etc.


Consultez les managers et leurs collaborateurs dans l'évaluation de l'image de l'entreprise. Chacun porte un regard unique sur l'organisation. 

Pour cela, vous pouvez utiliser des questionnaires anonymes. Inspirez-vous des questions suivantes :


  • Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler dans l’entreprise ?
  • Sur une échelle de 1 à 10, recommanderez-vous à un ami de travailler dans notre entreprise ?
  • Sur une échelle de 1 à 10, comment évalueriez-vous votre engagement dans l’entreprise ?
  • Quels sont les 3 points forts et les 3 points à améliorer de l’entreprise ?


Enfin, n’oubliez pas de vous intéresser à la marque employeur de vos principaux concurrents, au niveau local et sectoriel.


4. Configurer le système d’audit collaboratif

Assurez-vous que votre équipe d'audit est organisée et dispose de tout ce dont elle a besoin pour collaborer efficacement.

Créez un espace centralisé pour stocker et classer vos fichiers d'audit. C'est là que vous conserverez les captures d'écran, les documents, les liens et les images pour illustrer les trouvailles de votre audit. Veillez à ce que tous les membres de l'équipe d'audit puissent accéder et contribuer à ces fichiers.
Organisez vos dossiers par thématique comme : le site carrière, les médias sociaux, le processus de recrutement, l'expérience candidat, etc.
Vous devez également prendre le temps de créer un modèle de suivi d'audit. Il peut s'agir d'une feuille de calcul, d'un document Word ou de toute autre plateforme permettant d'enregistrer et d'analyser les résultats.


5. Faire l’audit de la marque employeur

Travaillez avec votre équipe pour conduire le processus d'audit et enregistrez les informations dans les espaces choisis.
Il est probable que vous fassiez des découvertes intéressantes en cours de route qui ajouteront une portée à votre plan initial. Dans ce cas, adaptez votre processus pour inclure ces changements dans vos conclusions.


6. Analyser les résultats de l’audit et fixer des priorités

Si vous avez adopté une approche quantitative pour certaines parties de votre audit (par exemple, le nombre d'évaluations des employés), essayez d'identifier les tendances intéressantes dans vos données et notez vos interprétations des résultats. Pour les parties qualitatives de votre audit, prenez le temps d'analyser comment les résultats se rapportent aux objectifs initiaux de l'audit. Vous vous souvenez des éléments déclencheurs identifiés au début du processus ? Examinez-les et identifiez ce que vous avez appris à la suite de l'audit.

Idéalement, vous devriez avoir une idée claire de vos forces, vos lacunes et vos opportunités. C’est le moment de mettre en place un calendrier d’actions.


7. Suivre la performance des actions d’amélioration de la marque employeur

La dernière étape consiste à suivre la performance de vos actions d’amélioration de la marque employeur.
Les bonnes stratégies ne sont pas toujours appliquées du premier coup. Il peut être nécessaire de rectifier le tir en fonction des retours de candidats ou de changement de stratégie de l’entreprise.
Boostez votre marque employeur grâce à NessPay, l’application qui contribue au bien-être financier des salariés en démocratisant le salaire à la demande !

Continuez la lecture avec notre article de blog :

Devenir un employeur attractif : 6 conseils concrets

Restez au courant des dernières actualités !

Inscription confirmée!
Merci de saisir un email valide.
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.